Guide pour les Familles et les Éducateurs

Historique

À manipuler avec soin a évolué au fil du temps dans le cadre d’étapes distinctes ayant chacune une clientèle et un but précis.

À Manipuler Avec Soin Début

Les débuts:

À manipuler avec soin a vu le jour en 2002 dans le cadre d’une collaboration entre Bonnie Pape, du bureau national de l'Association canadienne pour la santé mentale, et Nancy Cohen, du Centre Hincks-Dellcrest à Toronto. Le projet initial, subventionné par Ressources humaines et Développement social Canada, visait à cerner des stratégies pour les éducateurs des services de garde. Deux produits sont issus de ce projet : un résumé de la documentation récente (À manipuler avec soin : Des stratégies pour promouvoir la santé mentale des jeunes enfants fréquentant des services de garde communautaires) et une ressource bilingue pour les éducateurs des services de garde proposant des stratégies fondées sur des pratiques probantes et des exemples réels tirés des services de garde des quatre coins du pays.

Développement du train des formateurs et praticiens Manuels

Rédaction de manuels de formation des formateurs et des éducateurs:

La deuxième étape du projet a démarré en 2004 avec une initiative de formation nationale sous la direction du Centre Hincks-Dellcrest, à laquelle ont continué à participer Nancy Cohen et Bonnie Pape, et qui a donné jour, en 2007, à deux programmes de formation accompagnés de manuels et de documentation en français et en anglais. Le premier programme s’adressait aux éducateurs et mettait l’accent sur le rôle vital qu’ils jouent dans la promotion d’une bonne santé mentale chez les enfants. Le second était destiné à préparer les formateurs à offrir la formation du programme À manipuler avec soin aux éducateurs dans leur communauté. Ce programme a été mis à l’essai auprès de 36 participants de l’ensemble des provinces et du Yukon, et un grand nombre de ces participants ont depuis formé des éducateurs dans leur région.

Évaluation du programme de formation des éducateurs:

La troisième étape, terminée en 2011, avait pour but d’examiner l’incidence de la formation offerte sur les connaissances et les pratiques des éducateurs. Une évaluation a été effectuée dans trois communautés de l’Ontario (en milieu urbain, en banlieue et en milieu rural). Ce volet du programme a été subventionné par la Alva Foundation et le fonds Raise a Smile du Centre Hincks-Dellcrest.

La conclusion de cette étape a coïncidé avec une augmentation de la demande à la fois de la documentation et de la formation liées au projet. La reconnaissance des retombées stratégiques du programme nous a permis de comprendre l’influence positive qu’il pouvait avoir sur les familles et les fournisseurs de services de garde dans les communautés présentant certains facteurs de risque sur le plan de la santé mentale.

AAdaptation du programme pour les parents et les soignants

Adaptation du programme pour les parents et les éducateurs:

Lors de la quatrième étape du projet, nous avons eu recours à des activités interactives simples pour aider les parents et les éducateurs, y compris ceux travaillant auprès de la petite enfance, à favoriser la bonne santé mentale des enfants de la naissance à 6 ans. Les activités proposées reposent sur une approche axée sur les forces des parents et des éducateurs et selon laquelle chacun d’eux possède des capacités de résolution de problèmes et des compétences et désire offrir le maximum aux enfants qui font partie de leur vie.

Durant cette étape, nous avons évalué les résultats des programmes ainsi adaptés offerts à des parents et à des éducateurs vivant dans des communautés présentant certains facteurs de risque de santé mentale à l’Île-du-Prince-Édouard, en Ontario, au Manitoba et au Yukon. Ce volet a été subventionné par l’Agence de la santé publique du Canada.

.

Dernière mise à jour: 14-sept.-2017